Page d'atterrissage - Convergence populaire Page d'atterrissage - Convergence populaire

Justice sociale ! Justice écologique ! Démocratie !

COMMUNIQUÉ

Montréal (Tiohtià:ke)
24 juin 2022

Construire, dès aujourd’hui, le Québec de demain

La première assemblée populaire de convergence, organisée par la Convergence populaire, a eu lieu le 11 juin dernier. Près d’une centaine de personnes préoccupées par les questions de justice sociale, de justice écologique et de démocratie, en provenance d’une dizaine de régions du Québec, ont échangé sur les orientations visant à définir une vision d’avenir pour le Québec. C’est pleinement conscient.e.s de la structure sociale et politique qui a mené au ravage et à l’embrasement de la planète qu’elles ont contribué à l’élaboration des assises pour construire le monde de demain.

Depuis quelques mois, près d’une centaine de citoyennes et citoyens ont consacré temps et énergie à préparer cette réflexion au sein de la Convergence populaire, animé.e.s par la conviction qu’il faut réinventer notre société afin de la rendre plus verte, plus égalitaire et plus démocratique, dès maintenant.

La démarche citoyenne de construction d’un nouveau paradigme s’est d’abord exprimée dans un grand nombre de rencontres régionales et locales partout au Québec durant les mois d’avril et mai, ce qui a permis de lancer la réflexion sur les changements à apporter à notre société aux plans économiques, sociaux, politiques et environnementaux. Des orientations ont été élaborées afin de préciser la base autour de laquelle s’établira la Convergence populaire.

Ces orientations, couvrant les axes de luttes interreliées que sont la justice climatique, la justice sociale et la démocratie, ouvrent les horizons vers une rupture inspirante avec l’illusion de la croissance économique perpétuelle, vers le mieux vivre ensemble. Elles ramènent aussi une nécessaire politisation et la prise en charge par les citoyennes et citoyennes de la transformation nécessaire et urgente de nos manières de vivre, de travailler, de produire et de consommer.

Nous sommes toutes et tous confronté.e.s aux dogmes économiques d’un système inadapté, celui-là même qui précipite les dérèglements de la vie sur terre, à l’appel de la course sans fin aux besoins énergétiques, au mythe du progrès et de l’illusion technologiques, au conditionnement à la surconsommation, aux chimères de l’écoblanchiment, du climatoscepticisme et des faux discours, dont celui du développement durable.

Mue par le désir de mettre fin au statu quo écocidaire et à l’inaction, la Convergence populaire souhaite partager le plus largement possible une vision créatrice et critique. Il faut revoir nos besoins, nous rappeler que ce qui compte vraiment ce sont les liens et non les biens, vivre en bonne entente et en équilibre avec les écosystèmes. Le travail réalisé par l’Assemblée populaire a pour objectif de lier les luttes sociales, politiques et environnementales menées par les forces vives de la société québécoise. La tenue de cette assemblée populaire vient rappeler que les citoyennes et les citoyens doivent être au cœur des réflexions et des changements qui en découleront.

Tout est lié. Notre lutte pour la suite du monde, de notre monde, se poursuit. L’invitation est lancée.
Soyez des nôtres !

APPEL À LA MOBILISATION

Déclaration de la Convergence

Justice sociale, justice écologique :
même combat !

Nous sommes de celles et de ceux qui comprennent la situation actuelle comme une crise globale sans précédent. Il s’agit d’une crise sanitaire qui se transforme peu à peu en crise financière et économique qui dépassera largement la crise financière internationale de 2008 et peut-être, comme certains économistes le prévoient, celle de 1930.  Surtout, cette crise se situe dans un contexte historique où la vie humaine est menacée et ce, au-delà des risques engendrés par la Covid-19. En effet, les risques sont à plusieurs niveaux. Nous dépassons le seuil de soutenabilité pour la Terre, que ce soit en raison des bouleversements climatiques ou de la destruction de la biodiversité, pour ne nommer que ces exemples.

De plus, nous constatons l’ampleur des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres qui ne cessent de s’accroître. C’est vrai chez nous, mais aussi pour une très grande partie de la population mondiale qui vit dans la misère extrême provoquée par le système capitaliste/impérialiste qui exploite et saccage les territoires de populations opprimées, appauvries et dépossédées.

Nous avons de fortes préoccupations quant aux impacts sociaux et économiques de cette pandémie. Nous savons qu’une part importante de la population devra vivre avec un appauvrissement à la suite de pertes d’emplois ou encore par les conséquences physiques et psychiques de la crise sanitaire.

Nous savons que, si le modèle politique et économique ne change pas, nous devrons lutter à nouveau contre l’austérité, la perte des protections sociales et des services publics, les compressions budgétaires en santé et en éducation, alors qu’aujourd’hui, nous subissons directement les conséquences néfastes de 40 ans de néolibéralisme. Ne laissons plus les marchés financiers dicter notre avenir !

Pourtant le constat est clair : le libre marché n’est pas capable de répartir la richesse et de répondre aux besoins des travailleurs et travailleuses. Les bourses atteignent des sommets inégalés alors que la précarité et les inégalités continuent d’affliger la population. Le système capitaliste est en crise. Et, encore une fois, les États doivent pallier la crise sanitaire à coup de centaines de milliards de dollars, comme ils l’avaient fait lors de la crise financière de 2007 et 2008, avec comme résultat annoncé des mesures d’austérité, une réduction des services publics et un appauvrissement général. Constat encore plus grave, ce système est basé sur l’utopie d’une croissance infinie qui nous a conduit à dépasser la limite des écosystèmes.

Le déni et l’inaction de la grande majorité de nos élites politiques et économiques nous inquiètent énormément. Malgré toutes les mobilisations citoyennes, malgré tous les appels d’urgence, malgré toutes les catastrophes qui se déroulent sous nos yeux, malgré les rapports scientifiques alarmants sur la perte de la biodiversité et la hausse des inégalités, elles continuent de fermer les yeux. Où est le sentiment d’urgence pour ces élites ? Où sont les réels plans de transformation vers une économie au service des citoyens et des citoyennes ?

English version

Le qui…

La Convergence populaire est un réseau de personnes et d’organisations déterminées à ancrer le projet québécois d’une société juste, inclusive et résiliente dans une culture d’empathie et d’appartenance à la nature.

En savoir plus…

Le quoi…

Une assemblée populaire rassemble les personnes qui cherchent à s’organiser collectivement afin de faire avancer un projet.

Nous proposons l’Assemblée populaire de la Convergence :

  • Une démarche collective d’envergure nationale déployée à l’échelle régionale
  • Pour bâtir de nouvelles relations à l’égard du vivant, de l’économie et de la démocratie

En savoir plus…

Les problèmes que nous souhaitons régler…
 
Les solutions que nous avons proposées pour discussion …
Orientations
Le résultat du travail sur les orientations qui s’est fait pendant la démarche régionale et lors de l’Assemblée populaire sera rendu public à la fin de l’été.
 
La démarche d’Assemblée populaire vous intéresse? Communiquer pour faire connaître votre intérêt…

Une démarche collective d’envergure nationale
déployée à l’échelle régionale

11 juin – de 9 h 15 à 16 h 30
En ligne ou en personne

programme préliminaire

Tous les détails pour une participation qui fait du sens !

Lieux des Assemblées populaires régionales

L’équipe de la Convergence populaire prend une pause.

La suite, à la fin de l’été.

D’ici là, continuons à changer la conversation publique et à créer les liens.

PISTES POUR S’ENGAGER DANS LA DÉMARCHE D’ASSEMBLÉE POPULAIRE

Pour soutenir la démarche d’Assemblée populaire, nous vous ferons part des nouvelles, nous vous partagerons des documents et nous vous inviterons à des événements pour inspirer votre engagement, qu’il prenne une forme ou l’autre.

RÉFLÉCHIR

«C’est maintenant ou jamais» pour transformer le monde, prévient le GIEC

Alexandre Shields
Le Devoir | 5-avril-2022 (Environnement)
Lire l’article

– – – – –
Participer au changement
de culture sociale

Atelier de réflexion sur le colonialisme, les enjeux autochtones et les liens à tisser
7 mars 2022

Être une alliée –  Notes d’atelier
Catherine Pouliot

La Convergence populaire a organisé un atelier pour le comité organisateur le 7 mars dernier. Les membres étaient soucieux d’établir des relations signifiantes avec les Autochtones afin de marquer le début du dialogue que nous souhaitons établir. Nous partageons avec vous le matériel inspirant que Catherine Pouliot nous a proposé lors de cet atelier. 

La présentation de Catherine Pouliot, Perspective décoloniale pour tisser des liens avec les peuples autochtones, offre un portrait brilamment synthétisé de la situation et de l’importance de donner une réelle perspective décoloniale à nos relations. C’est dans cette voie que la Convergence entend s’engager.

– – – – –
Le territoire vu par les Autochtones
Carte interactive des territoires autochtones à l’échelle de la planète – on y répertorie les territoires, les langues et les traités. – Native Land Digital
– – – – –
**NOUVEAU** – 21 juin 2022
La Boîte à outils décoloniale
Présentation du projet par Mikana
Lien vers la Boîte à outils décoloniale
« DÉCOLONISER LES ESPRITS. REDÉFINIR NOTRE CHEMIN ENSEMBLE » (Mikana)
 
– – – – –
Après la pandémie: austérité, relance ou transition?

Colloque organisé par
l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère
16-17 février 2022

Deux présentations tirées de la programmation :

Quels liens établir entre la justice sociale et la transition énergétique?
Mélanie Busby, chargée de projets, Front commun pour la transition énergétique

Présentation d’Imany Paul 
chargée de projet, alliance et convergence avec les Premiers peuples

Pour prendre connaissance de toute la programmation du colloque 

MOBILISER

LEVONS LE SECRET SUR L’EAU 
Action de mobilisation
5 mai 2022

Une initiative du CQDE et Eau Secours

Depuis plusieurs années, les données sur les prélèvements d’eau sont gardées secrètes par les embouteilleurs qui arguent le secret commercial. Jusqu’ici, l’État se range derrière cette interprétation. Le public se voit donc refuser l’accès à l’information.
C’est inacceptable !
L’État a le pouvoir de lever le secret commercial en modifiant le cadre juridique.
Demandons-lui de le faire sans plus tarder!

Pour info :
Voir le site du Centre québécois du droit de l’environnement

PARTICIPER

Assemblée populaire

11 juin 2022
Sur place | En ligne

Abitibi-Témiscamingue
Centre Entre Femmes
de Rouyn-Noranda
60 Terminus O, Rouyn-Noranda

Capitale Nationale – Chaudière-Appalaches
Maison de la coopération
155 Boulevard Charest E, Québec

Estrie
Carrefour de Solidarité Internationale
165 Rue Moore, Sherbrooke

Lanaudière
Carrefour des organismes de Lanaudière
144 Rue St Joseph, Joliette

Montréal
Université du Québec à Montréal
Salle DS-R515
320, rue Sainte-Catherine E, Montréal

Saguenay – Lac-St-Jean
Université du Québec à Chicoutimi
Salle P2-1020
555, boul. de l’Université, Chicoutimi